Le projet pédagogique


Les objectifs pédagogiques :

Les personnes ayant des troubles du Spectre Autistique présentent des difficultés d’apprentissage. Elles ont besoin d’aide pour développer les apprentissages de base. Leurs difficultés de communication, d’interaction, de socialisation leur confèrent des difficultés d’adaptation et d’intégration. L’existence de comportements perturbateurs vient gêner les relations avec leur environnement et empêcher l’indépendance, l’autonomie, la liberté d’action. Dès lors, ce sont les comportements perturbateurs qui contrôlent la vie de l’enfant. L’objectif sera de l’aider à gérer ses comportements de façon suffisamment adaptée pour lui permettre de s’intégrer à la société.

 L'ABA-VB :

Le Verbal behavior (le comportement verbal) met l’accent sur le langage, son principe étant de décomposer l’apprentissage du langage selon des opérants verbales (demandes, dénomination, réceptif, conversation, imitation et répétition verbales).

- Le VB prend en compte également :

- Les opérations de motivation mettent en priorité les demandes

- Le "pairing" (crée un lien positif) avec des personnes, jeux, la table, les autres enfants etc.

- PECS ou signes si un enfant n'est pas vocal

Des procédures d’enseignement recherché :

1- Enseignement sans erreur

2- Donner de plus d'aide vers le moins

3- Mixer et varier les opérant verbales

4- Plus de tâche facile que difficile

5- Renforçateurs efficaces et puissants

6- Utilisation d'un ratio variable

En quoi consiste l’intervention en ABA ?

À long terme, il s’agit de mettre en place un projet de vie visant à l’autonomie, l’intégration sociale, scolaire et professionnelle

À moyen terme, il s’agit d’installer des étapes intermédiaires qu’il faudra franchir pour réaliser le projet de vie, (savoir s’habiller tout seul, savoir se repérer dans la rue, savoir répondre aux consignes…)

À court terme, il faut cibler des tâches précises à réaliser pour organiser les comportements plus complexes.

Pour une intervention efficace :

- Le choix des activités doit être réaliste

- L'enfant doit être en succès

- Les apprentissages envisagés doivent être pertinents dans le milieu où vit l’enfant  atteint d’autisme

- Les choix et les priorités parentaux doivent être pris en compte

- Les objectifs visés doivent offrir une bonne probabilité de réussite

- Les programmes proposés doivent être conçus pour travailler le comportement ciblé

- Au début des apprentissages, le cadre de travail doit être adapté et structuré puis être de plus en plus proche d’un environnement ordinaire

- Les procédures sont toutes basées sur des recherches scientifiques

Compétences enseignées (Du VB-MAPP) :

Demandes : être capable de demander ce que nous voulons quand nous le voulons

Tact : être capable de nommer des objets et des images dans son environnement

Réceptif : être capable de suivre des instructions

Performance visuelle et appariement : être capable d’accomplir de tâches telles que des puzzles, et être capable d’apparier des images et des objets

Jeux : être capable de jouer de manière adaptée avec des jeux divers

Social : être capable de se comporter de manière socialement adaptée dans notre société, et notamment avec ses pairs

Imitation : être capable de faire des imitations motrices globales et des imitations motrices fines

Échoïque : être capable de répéter des sons, des mots et des phrases

LRFFC : être capable de montrer et sélectionner des objets et des images quand nous parlons de leur fonction, partie, et catégorie.

Intra verbal : être capable de répondre aux questions, compléter des phrases etc.

Routines en classe et en groupe : être capable de se comporter de manière socialement acceptable dans un groupe et en classe (être concerné par ce qui s'y passe)

Structure linguistique : être capable de construire des phrases correctement (de plus en plus élaborées et grammaticalement correctes).

Écriture : les capacités de pré-écriture et écriture

Lecture : les capacités de pré-lecture et lecture

Maths : les capacités de pré-mathématiques

Autonomie : habillage, hygiène, alimentation

Les projets scolaires :

En référence aux objectifs de l’école, s’appuient sur la procédure d’évaluation PEP-R de la démarche TEACCH.

 Autres missions de l’enseignant :

Établir un bilan scolaire durant la période d’observation,

-     Soutenir l’enfant dans sa scolarité et ses apprentissages,

-   Collaboration avec l’équipe éducative (structure accueillant les jeunes autistes) : constats d’apprentissage, axes de travail communs pour viser la généralisation des acquis…

- Collaboration avec l’équipe thérapeutique (Psychologue, Orthophoniste, Psychomotricienne) pour échanges interactifs et harmonisation de pratiques…

Les méthodes scolaires

- Travail en équipe avec l’équipe pluridisciplinaire : en lien direct avec le projet de la structure, du projet global individualisé de chaque enfant (lui-même contractualisé avec la famille),

- Lien avec la famille, l’école…

- Mode d’intervention auprès des enfants :

Accueil collectif du groupe :

Rituels autour des présents, absents, comptines, chansons à gestes, jeux de doigts, météo « découverte sensorielles »… avec accompagnement d’éducateurs.

Classe individuelle :

Prises en charge pédagogiques individuelles avec un temps limité (Timer)

Une ou deux prises en charge par matinée.

Par groupe de 3 enfants.

Le matin, temps d’activités transversales :

- En maîtrise de la langue (lecture, écriture) avec l’Orthophoniste.

- Sur le thème des jeux d’eau en co-animation avec l’A.M.P.

- En découverte du monde (approche des quantités et des nombres) avec l’Orthophoniste.

Apprendre à Compter

Mise en place du PECS en équipe pluridisciplinaire.